Qwant, le moteur de recherche expérimente son concours SEO

Qwant, le moteur de recherche expérimente son concours SEO

 

 

Le moteur européen qui se dépeint comme respectueux des données personnelles vient de lancer un défi à la communauté SEO française

 

Qwant, le célèbre moteur de recherche hexagonal, vient de diffuser un concours SEO en France avec 50 000 € de butin à la clef qui seront redistribués entre les 5 premiers participants.

Le défi des webmasters est de se placer le plus haut possible dans la page de résultat du moteur de recherche avec le mot clé “Qwanturank”, en montant un nouveau nom de domaine.

Le truc nouveau ici ne réside pas dans le lancement d’un concours de référencement naturel : les vieux SEO ont déjà connu un ou plusieurs concours tels que “loupanthere”. Ce défi SEO est d’un nouveau genre puisque le périmètre sera Qwant et non plus Google, et que pour la première fois c’est le moteur qui régit lui-même le concours

 

Dans quel dessein ? 

 

Une opération de pub ? 

 

On pourrait le penser, étant donné la part de marché faible du moteur. Cependant bâtir un Concours SEO pour faire parler de soi, ce n’est pas non plus quelque chose de très rationnel. Car qui se préoccupe des concours en référencement sinon Les SEOs seulement ?

 

Une entreprise de séduction vers le monde du Search ? 

 

Qwant organiserait ce concours pour redorer son blason auprès de la tribu SEO ? Eventuellement. Le milieu du Webmarketing est assez méfiant avec Qwant, pour diverses raisons. Ce concours pourrait-il avoir été prévu pour séduire cette communauté ? Pourquoi pas mais peu probable : le moteur n’a en soi pas besoin de l’adhésion de la profession SEO qui, finalement, n’influence que très peu les internautes sur le choix en matière de moteur de recherche.

 

Un but d’amélioration ? 

A n’en pas douter le moteur de recherche Qwant tente par l’intermédiaire de ce concours à éprouver la puissance de ses algorithmes anti-spam et à améliorer la validité de ses résultats de recherche. Pour ce faire Quoi de mieux qu’une horde de référenceurs lâchée à l’assaut contre ces algorithmes ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *